27 engagements concrets pour améliorer les mobilités en Lorraine

 27 engagements concrets pour améliorer les mobilités de nos concitoyens

 

Une trentaine d’ateliers partenariaux ont été organisés entre novembre 2020 et début mars 2021, auxquels plus d’une centaine de personnes venus de tous horizons ont participé. Ces intenses échanges ont permis de définir une vision partagée des mobilités et se sont concrétisés dans une feuille de route comprenant 9 engagements eux-mêmes décomposés en 27 propositions concrètes.

Ce mardi, au Quai Alpha, Michel Heinriche, Président du Sillon Lorrain, et Patrick Nardin, Conseiller délégué aux mobilités à la Communauté d'agglomération d'Epinal, ont présenté ces propositions d'actions.

 

03 16 21 V2 CPresse Grenelle Mobilites propositions N Fontaine vf 002 2

 



Un dispositif pour repérer et mobiliser les jeunes non accompagnés

 

La communauté d’Agglomération d’Epinal en partenariat avec l’association Jeunesse et Cultures propose un accompagnement individualisé adapté aux jeunes.

Pour qui ?

Un public de 16 à 29 ans hors dispositif de formation et sans emploi.

Comment ?

Avec l’aide d’une éducatrice spécialisée qui après avoir dressé un bilan/état des lieux de la situation, propose un accompagnement adapté à la personne.

Pourquoi ?

Sortir de l’isolement, retrouver de l’autonomie, se sentir utile, reprendre confiance en soi, s’épanouir et construire son avenir.

 

 

Plus d’informations auprès de Bérénice ADAM, coordinatrice

06.34.28.88.69 ou 03.29.37.54.64

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vous connaissez un jeune concerné ou une famille dans la demande, vous pouvez contacter

Sandrine FLORENTIN, éducatrice spécialisée

06.87.19.51.29

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 flyer a5
   

Lancement du Plan de Mobilité

La Communauté d’Agglomération d'Epinal s’empare de la question des mobilités et élabore un plan de mobilité pour relever un double défi :
 
◾ 𝙐𝙣 𝙙𝙚́𝙛𝙞 𝙨𝙤𝙘𝙞𝙖𝙡, celui des « exclus » de la mobilité, parce que non motorisés, dépendants ou précaires, vivants dans des zones non desservies par les transports ;
◾ Le défi lié à la 𝙩𝙧𝙖𝙣𝙨𝙞𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙚́𝙣𝙚𝙧𝙜𝙚́𝙩𝙞𝙦𝙪𝙚 𝙚𝙩 𝙚́𝙘𝙤𝙡𝙤𝙜𝙞𝙦𝙪𝙚.
La CAE est un territoire vaste et majoritairement rural. Les distances y sont longues : plus de 70 km du Nord au Sud du territoire. En matière de mobilité, les choses changent très vite. Il faut se souvenir qu’à la fin des années 60, un ménage sur deux ne disposait pas de voiture. Les distances parcourues quotidiennement par les français se sont allongées depuis les années 80 : en 1982, un français parcourait en moyenne 17 km par jour, en 2008, c’était 27 km.
 
On a pu observer en 2020 des changements très forts dont on ne connait pas encore la durabilité avec la très forte demande pour se déplacer à vélo. Par exemple en milieu périurbain et en rural, au niveau national, 𝗹𝗲𝘀 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗮𝗴𝗲𝘀 𝗱𝗲 𝘃𝗲́𝗹𝗼𝘀 𝗼𝗻𝘁 𝗮𝘂𝗴𝗺𝗲𝗻𝘁𝗲́ 𝗱𝗲 𝟮𝟯 % 𝘀𝘂𝗶𝘁𝗲 𝗮𝘂 𝗽𝗿𝗲𝗺𝗶𝗲𝗿 𝗰𝗼𝗻𝗳𝗶𝗻𝗲𝗺𝗲𝗻𝘁, 𝗲𝗻 𝘁𝗲́𝗺𝗼𝗶𝗴𝗻𝗲 𝗹𝗲 𝘀𝘂𝗰𝗰𝗲̀𝘀 𝗱𝗲 𝗩𝗜𝗟𝗩𝗢𝗟𝗧 𝘀𝘂𝗿 𝘁𝗼𝘂𝘁 𝗹𝗲 𝘁𝗲𝗿𝗿𝗶𝘁𝗼𝗶𝗿𝗲 : 𝟭𝟬𝟬% 𝗱𝗲 𝗹𝗼𝗰𝗮𝘁𝗶𝗼𝗻 𝗱𝘂𝗿𝗮𝗻𝘁 𝗹’𝗲́𝘁𝗲́.
 
Le pôle urbain est desservi historiquement par le réseau de transport Imagine. Le territoire est irrigué par des lignes ferroviaires (10 gares et haltes) et les lignes routières gérées par la Région, qu’il est nécessaire de consolider. 𝗜𝗹 𝗳𝗮𝘂𝘁 𝘁𝗿𝗼𝘂𝘃𝗲𝗿 𝗱𝗲𝘀 𝘀𝗼𝗹𝘂𝘁𝗶𝗼𝗻𝘀 𝗹𝗮̀ 𝗼𝘂̀ 𝗹𝗲𝘀 𝘁𝗿𝗮𝗻𝘀𝗽𝗼𝗿𝘁𝘀 𝗼𝗿𝗴𝗮𝗻𝗶𝘀𝗲́𝘀 𝗻𝗲 𝗽𝗮𝘀𝘀𝗲𝗻𝘁 𝗽𝗮𝘀 𝗼𝘂 𝗽𝗲𝘂 : 𝗲𝗻 𝗺𝗶𝗹𝗶𝗲𝘂 𝗿𝘂𝗿𝗮𝗹.
 
𝗨𝗻𝗲 𝗱𝘆𝗻𝗮𝗺𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗲𝗻 𝗰𝗼𝘂𝗿𝘀
La Communauté d’Agglomération n’a cependant pas attendu ce cadre pour agir :
◾ une étude pour améliorer la cyclabilité du territoire (élaboration du schéma directeur cyclable) est en cours ;
◾ l’offre de transport se renforce dans cinq nouvelles communes (Renauvoid, Deyvillers, Les Forges, Thaon-les Vosges et Chavelot) ;
◾ une révision des tarifs de transport se prépare sur tout le territoire ;
◾ le service VILVOLT est en place depuis maintenant plus d’un an,
◾ la CAE accompagne les employeurs volontaires sur la question des mobilités, avec l’arrivée prochaine d’un opérateur de covoiturage domicile-travail (KLAXIT) ;
◾ deux stations d’autopartage ont été installées en centre-ville et à la gare d’Épinal.
 
Le premier Comité de Pilotage pour l’élaboration de ce Plan de Mobilité s’est déroulé ce jeudi au Centre des Congrès pour présenter la démarche et débattre sur les enjeux avec :
◾ Les 78 maires de la CAE
◾ Les partenaires institutionnels et les financeurs (État, Région, Conseil Départemental, la CCI, ATMO Grand Est, l’ADEME)
◾ Des représentants de la société civile (les co-Présidents du Conseil de Développement de la Communauté d’Agglomération, le Président du Comité de Liaison d’Intérêts de Quartier d’Epinal,) et de la FNAUT (Fédération Nationale des Utilisateurs des Transports)
◾ Les membres du Club des Employeurs engagés dans un Plan de Mobilité des Vosges Centrales ainsi que ceux souhaitant y adhérer.
                                                                                
                                                                                                                      

plan de mobilité 7628

plan de mobilité 7641

plan de mobilité 7632